L’Histoire du Domaine Frey-Sohler

1709

L’ARRIVÉE DES FREY EN ALSACE

La famille Frey de Scherwiller descend d’un citoyen suisse, Frank, venu s’installer en Alsace après la guerre de Trente ans, comme beaucoup d’autres suisses et Autrichiens. Ils étaient attirés par les terres et les avantages de toutes natures que leur offraient les Seigneurs d’Alsace, afin de repeupler les villages dévastés par la guerre. Voici une traduction du Mannrecht, sorte d’autorisation d’émigrer, que la ville de Zurich a établi le 30 juin 1709 à Hans Jacob Frank Frey.

Autorisation d’émigrer

Délivrée par la présente à Hans Jacob Frank Frey de Alltishoffen, du Comté de Willisani, soumis à la ville de Lucerne, 1709. Nous, écoutète et magistrat de la ville de Lucerne, rendons public par la présente, qu’aujourd’hui, l’honorable et humble Hans Jacob Frank, notre cher et fidèle compatriote de de Alltishoffen, du Comté de Willisani, a paru devant nous et nous a priés de lui délivrer cet acte. Il nous a fait part de son intention de s’établir à Scherwiller, situé en Alsace. Il nous prie humblement de lui donner certificat, en bonne et due forme, de sa naissance libre et issue d’une union légale ; il nous prie aussi de bien vouloir lui laisser tous ses biens héréditaires et de le consigner dans notre lettre de recommandation. Nous témoignons que notre sujet Hans Jacob Frank Frey est né et a été élevé au sein d’une union légale par des gens pieux et respectables que sont pour nous Michel Frey et Vérène Haury, et que pendant que Hans Jacob travaillait avec nous, nous avons pu constater qu’il n’y avait pas la moindre bassesse en lui. C’est pourquoi nous délions Hans Jacob Frank Frey de tous les devoirs qui le liaient à nous, et il est entièrement libre, quitte de tout compte. Il peut donc prendre protection ailleurs, mais cependant dans un endroit de religion catholique romaine, puisqu’il est né libre et n’a aucun devoir de servage envers nous. Nous consentons également à ce qu’il puisse lever ses droits hérités d’ici et qu’il puisse emporter ce qui est nécessaire à un départ convenable. Nous prions tout un chacun, là où Hans Jacob Frank Frey aura à produire ce certificat, d’y reconnaître une recommandation certifiée par nous. Nous certifions cela avec le sceau conservé par la ville et qui nous a été confié, le 30 juin 1709.

1902

MARIAGE DE EUGENE FREY & ROSALIE WEBER

1902-rosalie-eugene-frey

Eugene Frey, son épouse Rosalie Weber, et les 7 enfants, dont Xavier Frey l’ainé (1er à gauche sur la photo du haut), grand-père de l’actuelle génération à la tête du domaine et fondateur de la Sarl, et Alphonse (5ème en partant de la gauche sur la photo du bas), qui travailla toute sa vie également sur l’exploitation.

1902-alphonse-frey

1935

SCENE DE VENDANGES,

en 1935 dans les Vignes à Scherwiller...

1935-vendanges-alsace-scherwiller

1948

CREATION DU GRAND MARCHE DU RIESLING A SCHERWILLER

En 1948, Xavier Frey fût le premier viticulteur à vendre son raisin aux négociants. Il créa ainsi le grand marché du Riesling à Scherwiller qui perdura jusqu’en dans les années 1975.

1948-xavier-frey

1961

MARIAGE DE MARTHE FREY & CHARLES SOHLER

Quelques années plus tard, le domaine reprendra les deux noms, qui sont encore d’actualités aujourd’hui : FREY-SOHLER

1961-marthe-frey-charles-sohler

1966

REPAS DANS LES VIGNES,

 pendant les Vendanges en 1966 à Scherwiller...

1966-repas-vignes-scherwiller

1979

ARRIVEE DE DAMIEN SOHLER AU DOMAINE

Damien-SOHLER

1982

ARRIVEE DE NICOLAS SOHLER AU DOMAINE

Nicolas-SOHLER

PRESENT
TOP